Nouveau projet collaboratif pour développer un médicament contre le cancer de la prostate

Publié le: 
10/03/2015

L’Institut de pharmacologie de Sherbrooke (IPS) et le Centre for Drug Research and Development (CDRD) ont dévoilé un projet collaboratif en vue d’accélérer le développement d’une nouvelle thérapie pour traiter le cancer de la prostate.

Plus spécifiquement, le partenariat vise à développer une formulation orale – plutôt qu’une injection, plus invasive – du C23, un inhibiteur de l’enzyme PACE4, associée à ce type de cancer.

Les études préliminaires menées par le Dr Robert Day, professeur-chercheur à l’Université de Sherbrooke et au Centre de recherche du CHUS, ont démontré que cet inhibiteur entraîne une régression de la croissance des tumeurs du cancer de la prostate.

Le Dr Day et son équipe poursuivront donc leurs travaux de recherche en ce sens. Pour sa part, le CDRD évaluera l’aspect sécuritaire et les risques d’effets secondaires et pourra mener des études chimiques plus poussées pour résoudre d’éventuels enjeux.

Cette collaboration, annoncée en marge du 2eSommet international des sciences de la vie de Sherbrooke (SILS), s’inscrit dans la foulée de leur récente association pour créer le pôle de développement de médicaments Sherbrooke-ACCESS-CDRD, en juin 2015.

Par Sherbrooke Innopole
sherbrooke-innopole.com